Quatre nouveaux projets bénéficient du Fonds de petites subventions de l’AEWA

Bonn, 6 juin 2017 – Quatre projets de Parties contractantes de l’AEWA en Afrique ont été sélectionnés afin d’être financés dans le cadre du dernier cycle du Fonds de petites subventions de l’AEWA. Les projets – émanant du Kenya, de la Mauritanie, du Nigeria et du Zimbabwe – recevront une somme totale d’environ 40 000 $US, qui sera consacrée à des activités de conservation en faveur d’espèces de l’AEWA et de leurs habitats. Les projets retenus ont été sélectionnés parmi 19 propositions soumises par 14 pays d’Afrique, à la suite d’un processus d’évaluation et d’approbation auquel ont participé les Comités technique et permanent, ainsi que le Secrétariat de l’AEWA.

Kenya

Le projet « Renforcer la préparation des capacités pour la conservation des lacs de la vallée du Grand Rift » sera mis en œuvre par Nature Kenya. Il contribuera à la conservation des oiseaux d’eau dans le pays, y compris dans la région des lacs de la vallée du Grand Rift au Kenya, incluant le réseau des lacs Bogoria, Elementaita et Nakuru - un site appartenant au patrimoine mondial - ainsi que les lacs Magadi et Ol-Bolossat. Cet écosystème, d’une beauté époustouflante et à la diversité biologique remarquable, possède une forte valeur écologique et constitue des sites importants de nidification, de reproduction et d’hivernage par de nombreuses espèces de l’AEWA. Les activités organisées dans le cadre de ce projet comprennent une étude et une surveillance systématiques des oiseaux d’eau, le renforcement de la capacité locale de surveillance des oiseaux d’eau, émanant notamment de groupes communautaires de soutien des sites, et une amélioration de la sensibilisation par le biais de la campagne de la Journée mondiale des oiseaux migrateurs (JMOM).

Mauritanie

L’ONG mauritanienne AMISO (Association mauritanienne des amis des oiseaux et de la protection des espèces animales menacées d’extinction) a proposé un projet intitulé « Conservation du site de nidification du Flamant nain (Phoeniconaias minor) au niveau des îles Aftout Essahli (Chat Boul) ». La lagune d’Aftout Essahli est une zone importante pour la conservation des oiseaux et un site critique pour la reproduction et l’hivernage de nombreuses espèces d’oiseaux d’eau couvertes par l’AEWA. Dans le cadre de ce projet, le personnel du Parc national Diawling et des membres de la communauté bénéficieront d’un cours de formation de cinq jours, visant à accroître la sensibilisation et à renforcer la capacité de surveillance des oiseaux d’eau. Des comptages d’oiseaux d’eau seront en outre réalisés et l’équipement nécessaire aux activités de surveillance futures sur le site d’Aftout Essahli sera fourni.

 

Nigeria

Le projet de la Fondation nigériane pour la conservation, intitulé « Renforcer la capacité des parties prenantes en vue d’une surveillance efficace des oiseaux d’eau migrateurs dans certaines zones humides côtières et intérieures du Nigeria » permettra d’améliorer la sensibilisation et de renforcer la capacité locale de surveillance des oiseaux d’eau. Ce projet, qui fait suite au projet « Living on the Edge » mené par BirdLife International, se concentrera sur plusieurs zones humides côtières et intérieures, y compris celles de Hadejia-Nguru, qui sont des zones importantes pour les oiseaux et la biodiversité, et notamment pour l’hivernage de nombreuses espèces de l’AEWA. À l’occasion de ce projet, la Fondation nigériane pour la conservation organisera des cours de formation visant à renforcer la capacité de surveillance des oiseaux d’eau par les groupes locaux de soutien des sites et à réaliser des campagnes de sensibilisation dans le cadre de la Journée mondiale des oiseaux migrateurs. Le principal objectif de ce projet est d’accroître la participation locale aux comptages du Recensement des oiseaux d’eau et d’élaborer une stratégie de surveillance des oiseaux d’eau pour les groupes de soutien des sites.

Zimbabwe

Ce projet de BirdLife Zimbabwe se concentre sur la conservation de la Grue royale et de la Grue caronculée. Intitulé « Étude des espèces et évaluation de l’habitat pour que la planification de la conservation permette d’assurer l’avenir de deux espèces de grues au Zimbabwe », le projet déterminera l’état et la distribution de ces deux espèces figurant à la colonne A de l’AEWA, et évaluera les dangers qui les menacent. Les activités organisées dans le cadre du projet incluent l’étude et la surveillance des espèces et de leurs habitats, une étude socio-économique des facteurs affectant leur conservation, et l’organisation de formations pour renforcer la capacité des principales parties prenantes en vue des futures études et activités de surveillance. Les principaux résultats visés comprennent une carte des lieux où les deux espèces sont présentes dans le pays et l’établissement d’un réseau de personnes qui assureront la future surveillance et la disponibilité d’informations actuelles sur les deux espèces dans le pays. Ces mesures contribueront à assurer une prise de décisions informée et à faciliter la planification de l’action pour leur conservation. Le projet sera mis en œuvre en étroite collaboration avec les institutions gouvernementales et non gouvernementales pertinentes, les groupes communautaires locaux et le Programme de conservation de la grue d’Afrique, qui est responsable de la coordination de la mise en œuvre du Plan d’action international (ISSAP) de l’AEWA pour la Grue royale.

Le Secrétariat PNUE/AEWA est heureux de féliciter les initiateurs des projets sélectionnés et se réjouit de travailler en étroite coopération avec eux à une mise en œuvre fructueuse des activités. Les projets seront financés dans le cadre du cycle 2015 retardé du Fonds de petites subventions de l’AEWA.

En raison du manque actuel de fonds, aucun nouveau cycle de projets organisé dans le cadre du Fonds de petites subventions de l’AEWA n’est en ce moment prévu pour la période triennale 2016-2018, puisque ce fonds repose uniquement sur des contributions financières volontaires. Toute proposition de soutien financier sera la bienvenue et permettrait – au travers du Fonds de petites subventions - de soutenir des actions de terrain indispensables à la mise en œuvre de l’accord AEWA.

 

Last updated on 13 June 2017

Type: 
News item
Country: 
Kenya
Mauritania
Nigeria
Zimbabwe
Region: 
Africa
Species group: 
Birds