Le Prix 2015 de l’AEWA est décerné à…

Bonn, 28 octobre 2015 - Les lauréats du Prix de la conservation des oiseaux d’eau 2015 de l’AEWA sont : l’Association Inter-Villageoise du Ndiaël dans la catégorie institutionnelle et M. Abdoulaye N’Diaye dans la catégorie individuelle.

L’Association Inter-Villageoise du Ndiaël a été créée en 2004 et rassemble 32 villages aux alentours de la réserve spéciale de faune du Ndiaël. Basée à Ross-Béthio, Sénégal, elle compte 800 membres et son objectif principal est de permettre aux communautés locales d’entreprendre des activités visant à rétablir la faune vivant dans la réserve. Couvrant une superficie de 46°550 hectares, Ndiaël est un site Ramsar et un noyau central de la réserve de biosphère transfrontalière du delta du fleuve du Sénégal. La réserve a également été identifiée comme un site critique pour les oiseaux d’eau migrateurs dans le cadre de l’Application Réseau de sites critiques (CSN).

Abdoulaye Ndiaye © Marie-Therese Kämper © AIV et Jacques Trouvilliez

L’association a travaillé sur la restauration de la plaine inondable et participé à de multiples projets visant la remise en eau de la cuvette et le rétablissement des inondations régulières.  Elle a par ailleurs exercé des pressions auprès du gouvernement, mobilisé et collaboré avec des organisations internationales telles que des agences de développement, l’UICN, Wetlands International et BirdLife International.  Parmi les activités réalisées, on compte  la construction d’infrastructures hydrologiques, l’élimination de plantes envahissantes, la mise en place de sites de reproduction artificiels pour les oiseaux, la construction d’une plate-forme d’observation pour les écotouristes ainsi que des formations et conseils proposés aux militants et propriétaires fonciers locaux. Les efforts de l’association ont porté leurs fruits: le site abrite à nouveau un nombre considérable de Sarcelles d’été, Chevaliers combattants, dendrocygnes, spatules et Cigognes noires.

Le lauréat dans la catégorie individuelle du Prix de la conservation 2015 de l’AEWA est également d’origine sénégalaise. M. Abdoulaye N’Diaye possède une expérience considérable en matière de gestion des zones humides et de conservation des oiseaux dans toute l’Afrique de l’Ouest, centrale et de l’Est.  Ayant travaillé pendant de nombreuses années pour Wetlands International et avec diverses autres organisations, il a acquis de vastes connaissances en matière de gestion des zones humides et de surveillance des oiseaux d'eau, de réduction de la pauvreté et d'adaptation au changement climatique.  Sa formation comprend l’ingénierie de la faune, la zoologie, la science vétérinaire et la botanique, ce qui lui permet de développer des compétences dans les domaines de l’aménagement du territoire, des enquêtes et de la surveillance concernant les ressources naturelles ainsi que de la gestion des zones humides.  Il a aussi joué un rôle prépondérant dans l’organisation de la deuxième Conférence internationale de Wetlands International sur les zones humides et le développement qui s’est tenue à Dakar en 1998, un événement ayant contribué à fixer les priorités de mise en œuvre pour l’AEWA qui était alors sur le point d’entrer en vigueur.

Comme de coutume, les Prix de la conservation de l’AEWA seront remis à la Réunion des Parties à l’AEWA (MOP), qui aura lieu à Bonn, Allemagne, du 9 au 14 novembre.

Les lauréats précédents dans la catégorie individuelle ont été le feu docteur Brooks Childress, M. Mark Anderson et M. David Stroud. Les lauréats précédents dans la catégorie institutionnelle ont été le Groupe international d’étude sur les échassiers, OMPO (Oiseaux Migrateurs du Paléarctique Occidental) et le Gouvernement des Pays-Bas.

Last updated on 30 May 2016
CMS Instrument: 
AEWA